Signer les souvenirs

Signer les souvenirs a été écrit durant l'été 2016 durant un séjour en Equateur, raison d'un poème et d'un polaroid par jour.
Ce recueil est lauréat du Prix de la découverte S. de Carfort de la Fondation de France




Guayasamín
Loin de moi ces mains nouées ces os brûlés par le travail
ces petits vendeurs enfants à cigarette à coca
Loin de moi ces costumes sans parade
ces oiseaux sans envol
Loin de moi son cou brisé dans son cadre noir
sa peau jaune ses yeux sans pupille
La madre indigène
Un visage sans relief une souffrance plate unie
qui refuse de se distraire
Celle qui noie le rouge dans le lait
Celle qui se penche sur l'enfant
Loin de moi
Cette douceur
ces sourcils qui se rejoignent et s'apaisent
un toit pour le vent des Andes
un refuge pour la poussière des laves sèches
Loin de moi
Celle qui tient au silence
Celle dont les poignets se détachent